Want Extra Inspiration avec Barcelone? Lire ceci!

Marco Reus cède sa place à Ansgar Knauff à la 76e minute de jeu dans ce Dortmund – Ajax. Mais voilà, la profondeur d’effectif barcelonaise est moins importante que celle du Bayern et, à cet égard, Xavi pourrait apparaître bien limité dans ses choix. Force est de constater que l’échec a été cuisant avec une élimination dès les huitièmes de finale face au Real Madrid. Dès lors, l’on s’attend à une rencontre très prolifique. Recevez le calendrier 2022-2023 dès sa parution. Alors qu’ils n’ont pas encore réussi à prendre l’ascendant, les Munichois ont du retard pour le moment sur les coups de pied arrêtés avec 9 coup francs contre 14 pour leurs adversaires tandis que nous jouons la 90e minute de jeu au Allianz Arena. Le club espagnol avait posé de gros soucis aux Munichois et a de quoi espérer pour ce match retour. En l’absence de Kimmich et Goretzka, Roca pourrait prendre place au milieu de terrain aux côtés de Tolisso quand Coman devrait être titularisé sur le côté droit à la place de Gnabry. Devant, il faudra évidemment se méfier du duo Lewandowski-Müller quand, derrière, Upamecano et Süle devraient être titularisés aux côtés de Pavard et Davies.

Toutefois, c’est bien durant 90 minutes qu’il faudra être capable de telles prouesses et non pas seulement en fin de match, s’ils veulent réussir l’exploit du côté de l’Allianz Arena. Munich n’a pas perdu lors de ses 5 derniers matchs à domicile. Absolument sans pitié, le Bayern Munich a déroulé sur ce début de campagne européenne. Néanmoins, l’effectif du Bayern est d’une telle amplitude que le coach allemand ne devrait pas avoir trop de soucis à aligner une équipe compétitive. Défait sur le score de 0-3 à Lisbonne et tenu en échec au Camp Nou (0-0), il est apparu à chaque fois inférieur à son homologue portugais. En ayant marqué seulement 2 buts et en en ayant encaissé trois fois plus, leur deuxième place semble relever d’un miracle plus que d’un éventuel sursaut d’orgueil. Jamal Musiala a cédé sa place à Serge Gnabry. En effet, avec les absences de Kimmich, Goretzka, Gnabry et Sabitzer, voilà de très gros noms qui manqueront à l’appel du côté bavarois, sachant qu’Eric Maxim Choupo-Moting et Michaël Cuisance seront, eux aussi, indisponibles. Voilà presque trois ans maintenant qu’ils ont toujours marqué au moins deux buts lors des matchs de C1 à domicile.

Les deux hommes, au profil totalement opposé, pourrait être complémentaires. La physionomie du match pourrait être relativement agitée, pour le plus grand bonheur des fans de ballon rond. Même si le match pourrait être agité, nous pensons que le Bayern va rejoindre le dernier carré. Largement menés, les Dortmundois sont néanmoins devant en ce qui concerne les coups de pied arrêtés, tandis que nous atteignons la 90e minute de jeu au Stade José Alvalade. Si le FC Barcelone apparaît en difficulté devant les cages, ce n’est absolument pas le cas du Bayern Munich qui, comme on l’a vu, terrorise les défenses adverses cette saison. Néanmoins, si l’équipe de Julian Nagelsmann mérite effectivement tant d’éloges, il ne faut pas oublier que certaines équipes ont su enrayer la machine bavaroise et que cette dernière est ainsi loin d’être invincible. Ce qui est sûr, c’est que le Bayern jouera pour gagner et, dans la lignée de ses deux dernières victoires contre les hommes de Xavi (8-2 et 0-3), il ne se privera pas de leur asséner une nouvelle défaite humiliante s’il en a l’occasion. En tout cas, ce ne sont pas ses performances contre Benfica qui nous ont rassurés.

Bien que cette rencontre ne soit absolument d’aucun enjeu pour le Bayern, nous pensons qu’il mettra un point d’honneur à faire le sans faute dans cette phase de poules et battre une nouvelle fois le Barça. Julian Brandt lance parfaitement Thomas Meunier couloir droit et le Belge centre dans la sa surface ! Une nouvelle fois, Dembélé fait très mal sur le côté droit. Lewandowski récupère un ballon à l’entrée de la surface et donne à Muller qui lui remet en une touche ! Or, l’on touche là un point extrêmement révélateur de la crise qui ronge actuellement le FC Barcelone : les Blaugranas ne savent plus marquer. Néanmoins, il est vrai que depuis l’arrivée de Xavi, l’on a vu les Barcelonais oser de nouvelles choses et se montrer plus confiants balle au pied. Il est probable que le match se délie en seconde période en conséquence. De retour depuis un mois, le cyborg revenu d’une longue période de convalescence a enfin retrouvé le chemin des filets la semaine dernière en inscrivant un doublé face à Wolfsburg. Une première période dense et technique. Avec une moyenne de 3,2 buts inscrits par match de Bundesliga, il n’offre aucun répit à ses adversaires et devrait, selon toute vraisemblance, remporter un dixième titre consécutif dans le championnat allemand.

Consultez notre site Web pour en savoir plus sur bayern maillot.